Chirurgie fessier : techniques, prix et risques

La chirurgie fessier est l’une des pratiques les plus demandées de nos jours surtout par la gente féminine. C’est une intervention par laquelle l’on peut donner à ses fesses la forme de l’on veut.  Ainsi, l’on peut les augmenter, les réduire, les relever, etc. Selon ce que l’on souhaite, les praticiens ont recours à une panoplie de méthodes. Voici tous les détails pour mieux comprendre la chirurgie esthétique fessiers.

Quelles sont les différentes techniques de la chirurgie fessier ?

La chirurgie fessier est une opération plastique qui coûte environ dans les 6 000 à 9 000 euros en France. Elle peut consister soit à remonter des fesses affaissées, à remodeler celles qui sont trop plates, ou soit à diminuer celles qui sont trop grosses. Cette intervention utilise plusieurs techniques en fonction du résultat que l’on veut. Les voici détaillées ci-dessous.

Le lifting

C’est un type de chirurgie fessier dont le but est de regalber les fesses en retendant la couche de peau se trouvant à ce niveau. Une chirurgie esthétique fessiers se réalise sur deux heures d’affilées au moins et demande une anesthésie péridurale ou générale.

La liposuccion

C’est une forme de chirurgie durant laquelle l’on aspire les matières graisseuses présentes au niveau des fesses, des cuisses, de la hanche, afin de réduire leur volume. Une telle intervention peut durer 30 minutes à 2 heures selon l’importance des tissus graisseux à retirer et s’effectue très souvent sous anesthésie complète.

Le lipofilling

Pour donner plus de volume aux fesses, les praticiens peuvent pratiquer un lipofilling qui consiste à autogreffer la graisse du patient. Autrement dit, ce type de chirurgie fessier revient à prélever les cellules grasses d’une partie du corps bien en chair de ce dernier et de les réinjecter au niveau des fesses pour leur remodelage. Il est réservé aux personnes qui ont assez de graisses sur l’ensemble de leur corps.

Injection de l’acide hyaluronique

Pour augmenter cette zone, les spécialistes de chirurgie esthétique fessiers peuvent également proposer une injection de l’acide hyaluronique. Elle se fait après une anesthésie locale avec des aiguilles prévues à cet effet ou avec des micros-canules. Cette chirurgie fessier n’est pas très douloureuse et ne dure que pendant 30 minutes à 1 heures 30 au plus. Mais il s’agit d’une solution temporaire. Après 6 mois, l’injection devra être faite à nouveau pour garder le volume intact.

Pose de prothèses fessiers

Cette sorte de chirurgie fessier est une méthode assez populaire. Elle se réalise en introduisant des implants en silicone en dessous du tissu musculaire des fesses en effectuant une incision au niveau des plis entre celles-ci. Les dimensions ainsi que la forme des prothèses varient selon le résultat recherché ainsi que le corps de la patiente.

La plupart du temps, ce type de chirurgie fessier prend au moins une heure et exige une anesthésie complète. Il est important de notifier que toutes ces méthodes citées plus haut, peuvent être combinées entre elles. Ainsi, il est possible de mettre des implants et de pratiquer un lipofilling aux alentours en même temps.

Quelles sont les précautions à prendre après une chirurgie esthétique fessiers ?

Après avoir subi une chirurgie fessier, il faut se donner du temps pour cicatriser surtout en ce qui concerne les interventions qui nécessitent une lésion sur la peau. La durée de la convalescence dépendra du type d’opération réalisée. Elle peut être courte ou longue selon chaque corps.

Mais, dans la majorité des cas, elle n’excède pas deux semaines si les prescriptions sont bien respectées. À partir de 3 à 6 mois, le rendu est plus ou moins stable. L’on peut aisément s’asseoir sans avoir mal. Cependant, il faut au moins une année pour un résultat définitif. Il est recommandé de ne pas s’adonner à des exercices physiques ou sportives trop intenses les 30 premiers jours après une chirurgie fessier assez lourde (lipofilling, pose de prothèses, etc.).

Cela peut causer une réouverture des cicatrices et occasionner des complications. Les chirurgiens conseillent très souvent d’attendre au moins 6 semaines avant de se remettre au sport. Comme pour toutes les opérations chirurgicales, il est essentiel de respecter les rendez-vous du spécialiste de chirurgie esthétique fessiers afin qu’il puisse suivre correctement l’évolution des tissus.

Quels sont les dangers de la chirurgie fessier ?

Même si généralement ce genre d’intervention se déroule sans problème, il peut y avoir quelques complications dans le cas où l’opération a été mal réalisée ou si la zone opérée n’est pas surveillée comme il se doit, ou si la patiente ne respecte pas les mesures indiquées par les chirurgiens.

Ainsi, des problèmes d’infection, d’hémorragie, d’hématome, de nécrose de la peau, de phlébite, de diminution de la sensibilité, peuvent survenir après une chirurgie fessier. C’est pourquoi, il ne faut pas se recommander à n’importe qui pour subir une chirurgie esthétique fessiers.

Il est indiqué de faire des recherches approfondies sur la clinique ainsi que sur le professionnel qui doit pratiquer la chirurgie fessier afin d’être sûr qu’il s’y connaisse en la matière avant de lui donner ses fesses à refaire. Éviter de solliciter les plasticiens qui sont trop moins chers. Il est aussi capital de respecter toutes les mesures données par le chirurgien pour ne pas s’exposer à des risques.

Laisser un commentaire