Ferritine élevée et stress : quel est le lien ?

Noter cet article

Le stress est un problème courant dans notre société moderne, et il peut avoir un impact sur plusieurs aspects de notre santé. L’un des impacts moins connus du stress est son effet sur la ferritine, une protéine qui stocke le fer dans notre corps. Dans cet article, nous allons voir comment le stress peut entraîner une élévation de la ferritine, les symptômes associés et les traitements possibles pour ces deux problèmes.

La ferritine : qu’est-ce que c’est ?

La ferritine est une protéine complexe présente dans les cellules de notre corps, dont la principale fonction est de stocker et de libérer le fer de manière contrôlée. Le fer est un élément essentiel pour le bon fonctionnement de l’organisme, car il participe à la production de l’hémoglobine, une protéine présente dans les globules rouges qui transporte l’oxygène vers les tissus et les organes.

Les niveaux de ferritine dans le sang sont généralement considérés comme un indicateur fiable des réserves de fer de l’organisme. Un taux de ferritine bas peut indiquer une carence en fer, tandis qu’un taux élevé peut signaler un excès de fer ou d’autres problèmes de santé.

Les causes de la ferritine élevée

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à l’augmentation du taux de ferritine dans le sang. Parmi les principales causes, on trouve :

  1. L’hémochromatose : Il s’agit d’une maladie génétique qui entraîne une absorption excessive de fer par l’organisme. Cette accumulation de fer peut provoquer des lésions dans les organes tels que le foie, le cœur et le pancréas.
  2. L’inflammation chronique : Certaines maladies inflammatoires chroniques, comme la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse, peuvent augmenter les niveaux de ferritine. L’inflammation stimule la production d’hepcidine, une hormone qui régule l’absorption du fer, ce qui peut entraîner une augmentation des niveaux de ferritine.
  3. Les infections : Les infections bactériennes ou virales peuvent également provoquer une élévation de la ferritine. L’organisme augmente la production de ferritine pour limiter la disponibilité du fer aux bactéries et aux virus, qui en ont besoin pour se multiplier.
  4. Les maladies hépatiques : Les problèmes hépatiques, comme la cirrhose ou l’hépatite, peuvent causer une augmentation des niveaux de ferritine. Le foie joue un rôle important dans la régulation du fer, et les maladies hépatiques peuvent perturber ce processus.
  5. L’apport excessif de fer : La consommation excessive de compléments alimentaires contenant du fer ou une alimentation riche en fer peut entraîner une augmentation des niveaux de ferritine. Il est important de respecter les recommandations en matière d’apport en fer pour éviter les problèmes liés à un excès de fer.
  6. Le stress : Comme mentionné précédemment, le stress peut également contribuer à l’augmentation des niveaux de ferritine en stimulant la production d’hormones et de protéines inflammatoires.
Lire aussi :  Le café et les varices : que faut-il savoir ?

Comment le stress augmente-t-il la ferritine ?

Le stress chronique conduit à la libération de cortisol, une hormone qui peut provoquer une inflammation dans le corps. L’inflammation, à son tour, stimule la production d’hepcidine, une hormone qui régule l’absorption du fer. Lorsque les niveaux d’hepcidine augmentent, le corps absorbe plus de fer, ce qui peut entraîner une augmentation des niveaux de ferritine.

Les facteurs psychologiques tels que l’anxiété, la dépression et les troubles du sommeil peuvent également contribuer à l’augmentation des niveaux de ferritine. En effet, ces conditions peuvent provoquer un déséquilibre hormonal et une inflammation, ce qui peut entraîner une élévation de la ferritine.

Les symptômes de la ferritine élevée et du stress

Les symptômes de la ferritine élevée peuvent varier en fonction de la cause sous-jacente et du degré d’élévation. Parmi les symptômes courants, on peut citer :

  • Fatigue et faiblesse
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Troubles du sommeil
  • Perte de libido
  • Problèmes cardiaques

Les symptômes du stress peuvent également varier en fonction de la gravité et de la durée du stress. Parmi les symptômes courants, on peut citer :

  • Anxiété et irritabilité
  • Difficultés de concentration
  • Problèmes digestifs
  • Insomnie et troubles du sommeil
  • Maux de tête et tension musculaire

Diagnostic de la ferritine élevée

Le diagnostic de la ferritine élevée se fait généralement par un test sanguin qui mesure les niveaux de ferritine dans le sang. Des examens complémentaires peuvent être réalisés pour déterminer la cause sous-jacente, notamment des tests génétiques, des analyses de sang et des examens d’imagerie médicale.

Traitement de la ferritine élevée

Le traitement de la ferritine élevée dépend de la cause sous-jacente et de la gravité de la situation. Voici quelques approches courantes pour traiter les niveaux élevés de ferritine :

  1. Saignées thérapeutiques : Dans les cas d’hémochromatose ou d’excès de fer significatif, les saignées thérapeutiques (ou phlébotomie) sont souvent utilisées pour réduire les niveaux de fer et de ferritine. Cela implique de retirer régulièrement une certaine quantité de sang pour diminuer les réserves de fer dans l’organisme.
  2. Médicaments chélateurs de fer : Pour certaines personnes, les médicaments chélateurs de fer peuvent être prescrits pour aider à éliminer l’excès de fer de l’organisme. Ces médicaments se lient au fer et permettent son élimination par les voies naturelles.
  3. Traitement des maladies sous-jacentes : Si la cause de la ferritine élevée est une inflammation chronique, une infection ou une maladie hépatique, il est important de traiter ces conditions pour résoudre le problème de la ferritine élevée. Cela peut inclure des médicaments anti-inflammatoires, des antibiotiques ou des médicaments spécifiques pour traiter les maladies du foie.
  4. Modification de l’alimentation et des suppléments : Pour les personnes ayant une ferritine élevée due à un apport excessif en fer, il peut être nécessaire de réduire la consommation d’aliments riches en fer et d’ajuster les suppléments en fer. Il est important de consulter un médecin ou un nutritionniste pour déterminer l’apport en fer approprié.
  5. Gestion du stress : Si le stress est une cause contributive à l’augmentation des niveaux de ferritine, il est important d’adopter des stratégies pour gérer le stress de manière efficace. Cela peut inclure des techniques de relaxation, de la méditation, de l’exercice physique, un sommeil suffisant et une alimentation équilibrée.

Laisser un commentaire